Accueil / Evènements / Sélection lecture / L'humain, un drôle de genre

LA LETTRE DE L'AFC




AFC Neuilly sur Seine


"L'humain, un drôle de genre"

Jacqueline Barthes


 

 

Ce livre est une quête.

Il nous fait participer à une recherche. Tenter de comprendre ce qui nous habite, et même nous fait vivre, nous les êtres humains.

Comment comprendre cette attente que l'on perçoit en nous ? Cet appel à aller vers un au-delà de nous-mêmes ? Plus encore : comment justifier l'existence en nous d'un tel appel? Un appel qui semble nous entraîner à une si grande distance de notre statut biologique d'être de matière.

Ces interrogations conduisent Jacqueline Barthes à s'engager dans un véritable périple.

Périple qui, à partir d'un regard sur l'homme émergeant de l'évolution de l'univers, le voit se reconnaître comme faisant partie d'un même ensemble : l'humanité. Une même humanité exprimée cependant sous deux modes : homme et femme. Deux modes soumis à un attrait réciproque évident. Un attrait engendrant un désir. Désir qui peut ouvrir un chemin conduisant à un véritable Amour.

La puissance d'impact d'un tel Amour sur nos êtres apparaît alors comme une clef pour comprendre l'être humain. C'est alors que Jacqueline Barthes va s'arrêter sur l'étonnante phrase de Pierre teilhard de Chardin : "C'est un Amour qui construit physiquement l'Univers".Pour questionner ensuite de façon critique ce point de vue. Voir cette pensée se croiser avec celles de Jean-Luc Marion, François Cheng, Maurice Zundel... Et voir finalement s'imposer le fait que l'homme est fondamentalement référé à l'Amour. L'Amour est sa première nécessitéde vie. Sa plus grande nécessité, au-delà même de la nourriture ou de l'air à respirer.

C'est l'Amour qui le fait vivre.


Diplomée de l'Ecole Supérieure d'Electricité et de l'Institut d'Administration des Entreprises de Paris, licenciée en théologie (Institut Catholique de Paris), Jacqueline Barthes a mené conjointement, et avec la même passion, une carrière d'ingénieur et un parcours de mère de famille. En 2013, elle s'était arrêtée sur le mystère du féminin. Ceci la conduisit à la publication d'un livre : le féminin : un drôle de genre. Livre qui lui valut d'être accueillie au Vatican au sein du Conseil Pontifical pour les Laïcs.